Base de connaissance
Incidents Compteur Linky > Assistance Collectifs Stop Linky > Base de connaissance

Recherche Aide :


Stop Linky, le tutoriel, la solution : système anti-dépose du compteur

Solution

 Video YouTube par Next-Up Organisation

Face à l'urgence,
la problématique du Linky dépasse largement le niveau des ondes.

Sous couvert d’outil de régulation, ERDF n’a actuellement qu’un seul objectif : installer ses systèmes de comptages pathogènes Linky, ceci par tous les moyens, celui de la ruse incluse.
Le Linky est un outil qui a été conçu pour être évolutif avec plus de 50 % de réserve upgradable, en conséquence "disserter" en 2016 sur ses caractéristiques techniques et normes est totalement illusoire, c’est de l’enfumage, c’est une subtile tromperie.

Lorsque les compteurs seront installés ERDF pourra modifier à distance de façon logicielle comme elle le souhaite toutes les caractéristiques techniques du Linky à l’insu de ses clients consommateurs et personne ne pourra s’y opposer.

La réalité sera bien différente de celle annoncée aux citoyens consommateurs qui découvriront les finalités réelles du Linky qui est l’économie numérique c’est à dire le business du Big Data avec une inévitable augmentation des factures, une intrusion dans la sphère privée associée au flicage des citoyens, cela échappera comme immuablement à tout contrôle, celui de la CNIL inclus !

Ceux qui ne cessent actuellement de ressasser dans les médias l’inverse ne sont que des bonimenteurs.

De plus qui décide des normes techniques du Linky ? Comme pour les antennes relais après la 2G, il y a eu la 3g, puis la 4G et prochainement la 5G, pareillement pour les Linky après le CPL G1, le G2, puis la norme G3 qui est issue d’un cartel d’industriel appelé Alliance composé de Texas Instruments, Sagemcom, ENEXIS , Landis & Gyr, Itron, Nexans, Trialog, Cisco, St Miro, Maxim, EDF, ERDF, etc …

La norme du cartel Alliance CPL G3 a été ensuite validée par des organismes de type CENELEC ou IEEE qui sont toutes deux des organisations de droit privé totalement inféodées aux industriels dont notamment CENELEC qui a délégation du Conseil Européen pour avoir le rôle d’organe de normalisation !

Concernant les normes santé, c’est exactement pareil, contrairement à ce qu’annonce Nicolas Mouchino de Que Choisir dans les médias, ce n’est pas l’OMS qui propose ou décide de normes d’exposition, mais une organisation de droit privée appelée ICNIRP (phonétique : IKNIRP) totalement inféodée aux industriels.




Force est de constater que Nicolas Mouchino de Que Choisir est un profane qui croit savoir, mais ne sait rien et ne cesse dans les médias de raconter que des âneries notamment sur la surfacturation des contrats EDF.

Les recommandations de l’ICNIRP de l’exposition maximum des personnes aux irradiations électromagnétiques en fréquences 0 Hertz à 300 Giga Hertz, paradoxalement sans aucun contrôle officiel ont fait l’objet le 12 juillet 1999 de la recommandation 519 CE du Conseil de l’Union Européenne qui a été ensuite transposé en droit Français par le Décret 2002-775 du 3 mai 2002, ceci dans des conditions rocambolesques entre les deux tours des élections présidentielles de 2002.




Aujourd’hui que craint ERDF qui va devenir le premier câblo-opérateur de France avec 35 millions de points de collectes de données personnelles privées en temps réels ?
Que les citoyens consommateurs refusent le Linky en masse c’est ce qui est actuellement constaté et ne cesse de monter en charge malgré l’acharnement d’ERDF et des prestataires pour poser les Linky notamment par ruse.

Mais ERDF va aussi prochainement se trouver confronter au blocage des fréquences CPL par des filtres installés par les citoyens consommateurs pour protéger leurs vies privées de l’inévitable marchandisation de leurs données personnelles, mais aussi et surtout leurs santé du radiatif issue de la Linky Dirty Electricity ou électricité polluée par les harmoniques radiatifs pathogènes du Linky.

Néanmoins il y aura encore pire pour ERDF, par rapport à la Compatibilité ElectroMagnétique, avec le brouillage du signal CPL des Linky ceci jusqu’aux concentrateurs puisque les réseaux électriques ne sont pas blindés !

Pour les citoyens consommateurs s’opposer au Linky, c’est comme s’opposer à un bracelet électronique ou au puçage, c’est un acte légitime salvateur de salubrité publique, malheureusement ERDF et tous les technophiles ne l’ont pas encore compris.

 
Est-ce que cet article vous a été utile ? oui / non
Détails de l'Article
Article ID: 8
Catégorie: Vous avez le droit de refuser Linky
Date: 09-05-2016 13:10:48
Affichage: 7798
Evaluer (Voter): Article évalué 4.3/5.0 (125)

 
« Retour

 
Powered by Help Desk Software HESK, brought to you by SysAid